Skip to main content
En retraçant les racines de la conscience non locale jusqu'aux anciennes traditions spirituelles, cet article met en lumière comment ces perspectives holistiques reconnaissaient la nature divine et interconnectée de la conscience humaine - des aperçus que la science commence seulement maintenant à découvrir.

Les racines de la non-localité

L’idée que la conscience est un phénomène non local qui dépasse les frontières de l’espace et du temps fascine depuis des siècles, et la science moderne commence à rattraper son retard. Au cœur de cette notion, la non-localité de l’esprit remet en question la vue conventionnelle selon laquelle la conscience de soi est limitée au corps physique. Elle affirme plutôt que la conscience s’étend au-delà de l’individu, présentant des caractéristiques qui ressemblent davantage à un continuum, nous reliant à une vaste étendue de vie.

Les origines de la non-localité remontent à nos traditions les plus anciennes, qui adoptaient une vision holistique et interconnectée de l’être humain comme un véhicule divin et de l’homme comme le sommet de la création de Dieu. Les révélations scientifiques ont fait progresser la compréhension de notre monde et de notre environnement par l’humanité ; cependant, la compréhension de soi continue de dérouter les esprits les plus brillants de notre époque.

Le scientifique anglais Rupert Sheldrake a rédigé un article, le Soleil est-il conscient ? nous invitant à regarder au-delà des limites du matérialisme scientifique et à reconsidérer notre vision de la réalité. Le physicien allemand Max Planck est arrivé à la même conclusion, que la matière provient d’un “esprit conscient et intelligent.” Cela implique que la conscience est fondamentale et primaire plutôt qu’une propriété émergente de la matière.

Le philosophe David Chalmers explique, “Le panpsychisme est la vue que la conscience est partout, c’est-à-dire qu’il y a du traitement d’information au niveau physique fondamental.” Chalmers et d’autres ont exploré l’idée d’un cosmos conscient, plaçant la conscience comme une propriété semblable à l’espace, au temps, et à la masse. Gregg Braden fournit plusieurs exemples convaincants qui confirment que la conscience a une nature non locale, capable d’influencer la réalité physique de manière qui transcende les limites du corps physique.

En psychologie, certains phénomènes ont été interprétés comme des preuves potentielles de la nature non locale de la conscience. Un exemple notable est la télépathie, la capacité apparente de communiquer des informations directement d’un esprit à un autre sans aucun mécanisme physique connu. Bien que les preuves scientifiques de la télépathie restent controversées, certains chercheurs ont documenté des instances de communication d’esprit à esprit qui défient les explications conventionnelles.

Preuves de la non-localité

Dans une série d’expériences menées par des chercheurs de l’Université de Virginie, les participants ont montré des taux de réussite statistiquement significatifs lorsqu’ils tentaient de percevoir des images perçues par d’autres à distance. Même si les effets observés étaient de petite taille, les chercheurs ont affirmé que ces résultats étaient difficiles à expliquer par le hasard ou par les mécanismes sensoriels conventionnels.

Les preuves les plus convaincantes de la non-localité proviennent de la physique quantique, où des phénomènes comme l’intrication quantique remettent en question notre compréhension conventionnelle de la réalité.

L’intrication décrit une situation où les particules deviennent interconnectées de telle manière que l’état d’une particule influence instantanément l’état d’une autre, indépendamment de la distance entre elles. Comme le physicien John S. Bell l’a démontré à travers son théorème éponyme, cette action fantôme à distance défie les principes de la physique classique et montre que l’univers fonctionne selon des principes qui transcendent nos notions ordinaires d’espace et de temps.

Certains théoriciens, comme le physicien David Bohm et le philosophe Basil Hiley, ont proposé que la conscience elle-même puisse fonctionner de manière similaire non locale, existant comme un aspect fondamental de l’univers plutôt qu’une propriété émergente des individus, expliquant les phénomènes que de nombreux jumeaux ressentent en sentant l’autre jumeau malgré aucune connexion physique.

La conscience non locale remet en question le concept de l’esprit confiné au cerveau physique. L’intrication quantique laisse entrevoir une non-localité s’étendant à la conscience.

Il est proposé que les esprits fonctionnent comme des récepteurs s’accordant sur un champ de conscience, à l’image des radios captant des signaux. Les observateurs à distance montrent une précision, confirmant ainsi que la conscience non locale transcende l’espace et le temps à des vitesses encore inexplorées.

Les récits de mystiques comme Padre Pio manifestant des capacités métaphysiques défient les hypothèses matérielles. Les expériences partagées autour de la mort démontrent notre conscience interagissant au-delà du départ physique. La communauté des OVNIs rapporte de nombreuses instances d’objets réagissant à leurs pensées et à leur état.

Nos croyances limitatives sur la nature de l’existence.

Reconnaître la non-localité de la conscience remet en question nos croyances limitatives sur la nature de l’existence et peut nous aider de nombreuses manières. En voici trois:

  1. Cela nous encourage à explorer au-delà des limites conventionnelles et à considérer l’interconnexion de toutes choses.
  2. Cela ouvre des voies pour explorer des états de conscience supérieurs, se connecter avec des énergies universelles, et chercher un sens au-delà du domaine physique.
  3. Cela nous aide à comprendre que nous faisons tous partie d’un champ de conscience plus large et pouvons cultiver des connexions plus profondes avec les autres et contribuer positivement à l’évolution collective.

Débloquer la nature non locale de la conscience révèle des possibilités profondes. Embrasser la conscience comme transcendantale brise les chaînes de la pensée conventionnelle, catalysant de nouveaux horizons d’être et de devenir.

Les portes de l’évolution sont ouvertes—vas-tu les franchir?

Rejoins notre groupe Facebook pour échanger avec d’autres personnes sur ce voyage de transformation et d’évolution continue.

Lire nos derniers articles.

Lire nos derniers articles.

JOIN OUR NEWSLETTER

FILTRER

ScienceSpiritualité

Comment le cœur influence le cerveau

De nouvelles données scientifiques montrent que le cœur est bien plus qu'une simple pompe. Cet organe intelligent génère de puissants signaux électromagnétiques qui influencent fondamentalement les processus cérébraux tels que la cognition et l'expérience émotionnelle.
EspritScienceSpiritualité

La nature non locale de la conscience

En retraçant les racines de la conscience non locale jusqu'aux anciennes traditions spirituelles, cet article met en lumière comment ces perspectives holistiques reconnaissaient la nature divine et interconnectée de la conscience humaine - des aperçus…
Développement personnelSpiritualité

Le Cycle de la Croissance Intérieure

Le "Héros aux mille et un visages" de Joseph Campbell révèle le voyage du héros comme un modèle pour la métamorphose personnelle et la croissance intérieure. Cet article explore l'analyse de Campbell, retraçant le chemin…

QUELQUES COURS ASSOCIÉS.

QUELQUES COURS ASSOCIÉS.

FILTRER

Bien-EtreDeveloppement personnel

Le Renversement

Franck Lopvet Découvrez le pouvoir du lâcher-prise, de l’accptation de soi et de l’autre en suivant la “non-méthode” de Franck Lopvet. Plus d'info
ScienceSpiritualite

Human by Design

Gregg Braden Gregg enseigne l'art secret d'aligner votre cerveau avec votre cœur afin de manifester votre meilleure vie à travers l'univers ! Plus d'info

FAITES PARTIE DE LA FAMILLE.

Rejoignez la communauté.

Boutique

Panier

Votre panier est actuellement vide.

Retour à la boutique